Ashtanga Yoga – Pourquoi nous ne pratiquons pas à la nouvelle et pleine lune ?

Dans la tradition de l’ Ashtanga, les jours de pleine lune et de nouvelle lune sont des jours de repos. Pourquoi ?
Tout comme les phases lunaires ont une influence sur les mouvements des marées, elles l’exercent aussi sur le corps humain (composé à 65% d’eau). C’est donc pour des raisons énergétiques qu’il n’y a pas de pratique posturale (Asanas) les jours de pleine ou de nouvelle Lune dans la tradition de l’Ashtanga Yoga, car précisément ces jours-là, nous aurions tendance à pratiquer de manière « déséquilibrée » d’un point de vue énergétique.
En Yoga, la pleine Lune correspond à la fin de l’inspiration, et au point culminant du Prana Vayu (l’expansion et l’élévation du Prana). Elle offre un apport d’énergie et de chaleur, mais peut avoir pour effet une perte d’ancrage et de connexion à la Terre. La nouvelle Lune est associée à la fin de l’expiration, moment où l’Apana (la contraction du Prana vers le bas) est le plus fort. Ce jour-là l’énergie est plus apaisée, mais avec une tendance à la lourdeur et à la léthargie.
Avec le temps la pratique du Yoga entraîne une plus grande sensibilité aux mouvements et aux influences énergétiques. Ne pas pratiquer les jours de pleine et de nouvelle Lune est une manière de reconnaître et d’honorer les cycles naturels, pour vivre plus en harmonie avec eux.
Dans les cultures traditionnelles, les périodes de pleine et nouvelle lune sont favorables aux rituels, aux commencements et fins bénéfiques des projets, à une pratique spirituelle plus intense. Le pranayama et la méditation peuvent être pratiquer ces jours de lune.
Et pour les femmes, si vous ne prenez pas de contraceptif hormonal, votre cycle menstruel doit normalement correspondre aux cycles lunaires. Pour les femmes en cycle de la lune rouge, les règles arrivent dans la période la pleine lune et l’ovulation à l’approche de la nouvelle lune. Pour les femmes en cycle de la lune blanche, les règles arrivent dans la période la nouvelle lune et l’ovulation à l’approche de la pleine lune. Pour explorer le lien entre votre cycle menstruel et les phases de la lune. Je vous recommande le magnifique livre de Miranda Gray – Red Moon – traduit en français.
« Il faut viser la lune, parce qu’au moins si vous échouez, vous finissez dans les étoiles « Oscar Wilde
Namaste !

Translate »

Join event