Méditer qu’est-ce que c’est ?

Les effets bien réels de la méditation sur le stress nous conduisent à croire que méditer consiste à se calmer et est une méthode de bien être. C’est une méprise très répandue et qui vient sans doute d’un manque d’attention à ce qui se passe durant la méditation, à partir de quoi on pourrait comprendre pourquoi elle a des effets si notables sur le stress. Nous pouvons remarquer assez vite que les états de calme sont plutôt rares et éphémères lors de la pratique. Ce sont davantage des expériences d’inconfort et de tension qui se produisent. Pourquoi alors ces effets sur le stress ? Parce que le stress n’est pas tant un manque de calme qu’un manque d’espace. Nous sommes pressés par le stress, sommés sur le champ de répondre aux problèmes, d’y trouver le plus vite possible, sur le champ, une solution. Nous sommes contraints par l’urgence de répondre immédiatement. La pratique de la méditation coupe à la racine cette urgence de la réponse ou de la réaction immédiate. Méditer ne donne pas de réponse, ne résout pas les problèmes, mais nous fait tenir dans l’intervalle entre question et réponse, et donne à ce suspens une ampleur de plus en plus grande. La méditation est une expérience de l’espacement. Plus d’espace entre la sollicitation et la réaction. Plus de place pour la seule existence. La méditation est en ce sens le mouvement d’âme exactement inverse du stress. Et c’est pour cette raison qu’elle est souvent inconfortable. Parce qu’à bien y réfléchir, il est rassurant de parvenir à répondre sur le champ aux problèmes ou aux questions. Mais c’est une pente qui finit par réduire l’existence à l’étouffement, car jamais, au fond, nous n’auront de réponse définitive et jamais nous ne saurons répondre assez vite et toujours le problème ou la question revient sous un autre visage. Creuser l’écart, laisser du jeu, c’est cela méditer.

http://www.ecole-occidentale-meditation.com/

995211_647360965284629_423828793_n


Translate »

Join event